Cranes algériens exposés au musé de l’homme

0
50
views
muse-de-lhomme-algerianmag
Devanture du musé de l'homme

Des cranes algériens toujours détenues par la France et sont exposés dans un musé à Paris

Aujourd’hui, nul n’a besoin de s’aventurer en Syrie pour trouver des vestiges de crimes de guère, le musée de l’homme à Paris est là pour vous « ravir » en exposant des cranes algériens aux visiteurs.

Un véritable massacre qui ferai rougir même le plus odieux des hommes de Daech, les généraux français du 19e siècle ont ordonné d’ignobles actes criminels à l’encontre de la population algérienne.

Fusiller,Brûler, décapiter, la France de l’époque coloniale a commis d’innombrable génocide à l’encontre d’une population disait-elle indigène.

Ainsi, le musé de l’homme situé à Paris expose officiellement des restes mortuaires de milliers de résistants algériens tués lors des premiers affrontements lors de la colonisation. Ces restes témoignes de l’abomination des colons français et de leurs sauvagerie suscitent l’indignation des historiens.

D’après un récent reportage diffusé sur France24, la France détiendrait plus de 18.000 cranes conservés dans le musée parisien, dont seulement 500 ont été identifié.

Le secret de ses cranes n’a été révélé qu’en mars 2011. grâce à un chercheur algérien « Ali Farid Belkadi ». Au cours de la même année une tribune fût publiée pour demander la restitution des restes mortuaires, mais hélas elle n’a eu que très peu d’écho.

Quelques années plus tard une pétition fût lancée par Ibrahim Senoussi, enseignant algérien à l’université de cergy-pontoise qui réunit plus de 30.000 signatures.

Un espoir demeure quant à la restitution de ses cranes par la France aux vues des négociations récemment entamer par les gouvernements des deux pays.

Article à lire  Octobre rose en Algérie avec Awan et LE SOUK

Aujourd’hui la France qui se veut porteuse des droits de l’homme n’a toujours pas fait la paix avec son passé marqué par la barbarie et la sauvagerie de ses compagnes de colonisation.

Laisser un commentaire